Chacun son destin…Je suis née entre 2, deux familles, deux cultures, deux maisons, sans véritable domicile fixe, toujours de passage.
Les moments les plus précieux sont ceux passés dans les voitures de luxe de mon père, lorsque tous les deux nous traversions la France sur l’autoroute du soleil pour aller livrer les bolides. C’est dans ces moments de grâce, à 200km/h, hypnotisée par les paysages volants et coincée dans mon siège arrière, asphyxiée par l’odeur familière de la fumée du cigare de mon père que je prends conscience de la vitesse du monde qui se transforme à une allure effrénée. Dans cet espace intime, protégée, j’appartiens à ce temps présent qu’il faut savourer, il dure à peine 6 heures. Puis à la fin du parcours, mon père prend l’habitude de me photographier assise sur le capot de son automobile, comme pour immortaliser nos voyages. Un voyage, une image.

Je suis partie à la découverte de territoires, géographiques, sensoriel et humain. J’ai photographié et filmé mes déplacements. C’est l’expérience physique et mentale qui m’intéresse. Il y a toujours le corps qui entre en jeu dans l’acte de photographier ou de filmer. Photographier ou filmer c’est être avec l’autre. C’est ma façon de toucher l’intimité. J’utilise plusieurs chimies, l’argentique, le numérique, et mixe également les deux. Une démarche inévitable qui relie art et vie dans mon existence quotidienne.

A découvrir dans cette rubrique:

Bio

CV

Presse